Madagascar, plus de 16 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable (usaid.gov, 2022). Dans la plupart des cas, les maladies hydriques qui en découlent touchent les enfants. Ainsi, leur santé et leur scolarité sont mises en péril.

Depuis la phase pilote du projet « Rano Madio » (eau claire en Malagasy) en 2016, 28 écoles et 6’700 élèves ont accès à l’eau potable grâce à l’implémentation d’un système de récupération d’eau de pluie et de chloration. Les enfants ont été sensibilisés à l’importance de l’hygiène et du lavage des mains afin de prévenir les maladies liées à l’eau.

Scroll to top